Les réserves naturelles du Latium

«À mi-chemin à travers le voyage de notre vie, je me retrouverai dans une forêt obscure, car la voie droite était perdue »
Dante Alighieri

La Réserve Naturelle de la Foret de Lamone se trouve dans la commune de Farnèse, dans la province de Viterbo et c’est une zone protégée de plus de deux-mille hectares, instituée en 1994. Formée par une forêt sauvage et, parfois, impénétrable à cause de ses racines de plus de cent-cinquante-mille ans sur les coulées de lave du volcan en éruption de Latera. Aujourd’hui elle est à côté du fleuve Olpeta, qui en marque la frontière et, au cours des années, elle semble devenir un ensemble avec le même bois : des saules, des aulnes et des peupliers forment de vraies et propres galeries, des sujets incomparables pour des splendides photographies de la nature. Près de la Réserve, vous pouvez admirer de très belles cascades formées par le fleuve : la cascade de Pelicotonno et la cascade de Salabrone. Celles-ci forment l’arrière-plan à des importants sites archéologiques présents dans la Réserve, En fait, en parcourant les sentiers non contaminés, vous pouvez faires des parcours historiques, du paléolithique à nos jours… Vous pouvez observer des restes de nécropoles étrusques, des fermes et des routes romaines et les plus récentes cabanes de bergers et des charbonniers datant des années cinquante du dernier siècle.
La végétation qui se développe à l’intérieur de la Réserve est très variée et riche d’espèces protégées uniques dans tout le Latium, comme l’asplénie septentrionale, le lupin grec et la vesce de L’oiseleur. Cette flore particulièrement luxuriante a contribué à la création de mythe d’une dantesque sauvage. En effet, c’est presque évident de penser que certains chants de la Divine Comédie ont trouvé une inspiration dans ce « magique » lieu. En plus de cette importante variété de plantes, il y a une inqualifiable variété de faune : au moins 124 espèces d’oiseaux, 6 espèces de poissons, 9 Événements
Visiter la forêt est possible mais il est conseillé de ne jamais abandonner les sentiers ou de suivre les indications d’un guide, car il est très facile de se perdre. Le personnel de la Réserve se prodige en toutes saisons pour vous faire connaitre les aspects les plus suggestifs et uniques de la forêt : les accumulations de lave (les« murce »), les arbres monumentaux, les tombes et les fortifications étrusques, les restes des routes romaines et bien d’autre. Le but des sentiers permet d’entrer en contact étroit avec la nature non contaminée qui vous enveloppera mais avant de vous mettre en route, téléchargez la carte des sentiers du site web www.selvalamone.it ou appelez le numéro 0761/458861 pour avoir des conseils concernant les itinéraires.

- “Life Go Park”

“Life Go Park” est l’un des onzièmes projets, financés par l’Union Européenne, une campagne de sensibilisation sur la protection de la nature et de la biodiversité. Le but principal de l’initiative est d’améliorer la connaissance des Zones Naturelles Protégées en rendant conscient à l’homme l’importante relation qu’il y a entre une humanité et la nature. À ce propos, nous organisons des événements de divulgation comme info-days, des foires et des conférences, des événements de folklore dans les paysages naturels et de nombreuses activités éducatives pour les adultes et les plus petits.

Les « Saline » de Tarquinia

La réserve naturelle des « Saline » a été un port important pour les phéniciens, les étrusques, les grecs et les romains.
Les « Salines » aurait du pourvoir aux besoins en sel de Rome.
Un habitat varié et particulier : plage, dune, étangs salés, maquis méditerranéen, prairie, pinède.
Le bourg des « Saline » peut être visité librement et on p

La réserve naturelle de Tuscania

Sur un terrain principalement collinaire, marqué par des falaises et des sillons. Le fleuve Marta traverse une grande partie de la réserve et en délimite les confins.
À l’intérieur de la réserve se trouve la « sughereta » (forêt de lièges) de la Tuscania.

La réserve naturelle du Lamone

De nature volcanique, au cœur de la Maremma du Latium. Caractéristique de par sa nature sauvage, elle a été jadis le refuge des brigands. Afin de rappeler ce phénomène de l’an 800, un sentier a été crée équipé avec une aire pour pique-niquer.
Le parc peut être visité en voiture, en VTT ou à cheval.

Les cookies nous permettent d'offrir nos services. En utilisant ces services, vous acceptez l'utilisation de cookies de notre part. More Information